[#10ANS] Jeudi duplication

[#10ANS] Dupliquer le Challenge Compétences ? C’est possible !

Le Challenge Compétences offre aux entreprises et étudiant·e·s de tester la puissance de l’innovation ouverte, état d’esprit et méthode qui sont au cœur des accompagnements de Laval Mayenne Technopole (LMT), et de favoriser l’émergence de nouveaux projets et de synergies entre les mondes économique et académique.

« L’innovation vient de la confrontation des ailleurs, et c’est ce postulat qu’il s’agit de décliner de différentes façons. »
Christian Travier, directeur de LMT

Comme vous avez pu le voir dans les précédents articles et vidéos, tout le monde s’y retrouve dans ce programme : les écoles (article ici), les étudiant·e·s (retours présentés ici), les entreprises (nos témoignages « best-sellers » sont à redécouvrir en vidéo ici, ici et ici), et bien sûr LMT !

Pourquoi vouloir dupliquer ?

Souvent les moyens humains, financiers ou en temps, la peur de s’ouvrir ou le manque de visibilité sur les retours sur investissement, sont autant de contraintes qui empêchent les entreprises de mener à bien leurs projets d’innovation. LMT propose aux entreprises mayennaises des services et programmes qui répondent à leurs besoins en termes d’accompagnement ou d’informations, mais aussi pour les sensibiliser aux possibilités offertes par les méthodes et outils de l’innovation.

L’équipe de LMT (la « LMTeam » pour les intimes) s’efforce de proposer les actions les plus adaptées possibles aux besoins et contraintes des entreprises, et au fil des années a élaboré des programmes d’accompagnement à destination des porteurs et porteuses de projets de création d’entreprises innovantes (www.idenergie.fr) ou des entreprises déjà établies sur le territoire, comme le Challenge Compétences ou le Programme APOLLO (Innover les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles – www.programmeapollo.fr).

Forte de ces expériences et de ces « programmes packagés », la question s’est posée pour la technopole mayennaise de pouvoir faire bénéficier de ces outils les autres territoires et autres structures d’accompagnement au service des entreprises. Développer ex nihilo une solution de A à Z demandant beaucoup d’efforts et de temps pour avoir des premiers résultats positifs et une notoriété suffisante, la « duplication », le fait de copier un concept existant ailleurs à l’aide d’outils supports, permet de réduire le « time-to-market » (le délai de mise sur le marché) et de bénéficier de la communication et des retours déjà existants dès la première mise en place.

Un programme « clef en main » qui s’appuie sur un concept fort

Le Challenge Compétences s’est rapidement imposé comme très pertinent à l’échelle du département mayennais. « Dès la premier année, sur 10 entreprises qui avaient fait le projet, il y en avait 6 ou 7 qui voulaient continuer quelque chose. Je n’avais encore rien vu de tel, un programme aussi simple qui marche autant que ça » se souvient Christian.

Un concept gagnant-gagnant

Les objectifs du programme sont de mettre en application et valoriser les compétences des étudiant·e·s auprès des entreprises mayennaises, de leur permettre d’expérimenter une démarche créative et innovante, et d’amorcer des projets dans les entreprises via les synergies créées. Ce sont des objectifs qui sont partagés par de nombreux programmes et initiatives qui cherchent à connecter entreprises et milieu étudiant (ou monde académique), mais la particularité du Challenge Compétences repose sur son concept de base qui va à l’inverse des projets et challenges étudiants que l’on a l’habitude de croiser : ce ne sont pas les entreprises qui soumettent un problème ou un sujet de recherche, ce sont les étudiant·e·s qui ont pour mission d’écouter l’entreprise pour identifier ses besoins, et ensuite proposer des idées de solutions pour améliorer son quotidien, ses offres, son discours, …

Challenge Compétence citation de François Rioult

Retrouvez le témoignage vidéo de François Rioult : ici.

Les étudiant·e·s ont ainsi l’occasion de s’investir dans une expérience éducative presque professionnelle et de s’initier au « mode projet » en autonomie. Il·elle·s sortent du cadre scolaire le temps d’une semaine afin de travailler avec des entreprises et de travailler sur leurs propres idées. L’outil dépasse les possibilités conventionnelles, la relation n’est pas uniquement un contrat « sujet/stage » mais plutôt un échange inversé, où cette fois-ci les étudiant·e·s s’imposent comme matière grise disponible et source d’idées novatrices.

Enfin, pour LMT : « Le Challenge Compétences, c’est aussi un moyen d’entrer en contact avec des entreprises avec lesquelles on n’a pas l’habitude de travailler. Avec le rendez-vous de suivi, on ouvre la porte à de nouvelles perspectives. Nos programmes permettent des connexions entre eux et la spécificité du Challenge Compétences c’est sa transversalité, on traite plein de compétences et de sujets différents », explique Sandrine Ellen-Trouillard, chargée d’accompagnement des entreprises.

Un programme « clef en main »

Pour faciliter la duplication du programme, la LMTeam a développé plusieurs outils pour soutenir les structures d’accompagnement des entreprises qui souhaitent proposer le Challenge Compétences aux entreprises de leur territoire.

Une « notice » pour suivre les étapes

Un travail de longue haleine et rigoureux a été nécessaire à la rédaction de la « Notice d’organisation du Challenge Compétences », un mode d’emploi détaillé de l’organisation du programme. Cette notice traite aussi bien du vocabulaire spécifique et de l’animation du programme, que de comment recruter les entreprises et convaincre les écoles de s’engager dans l’aventure, ou suivre les impacts du programme auprès des parties prenantes après chaque édition, …, et permet ainsi de rendre l’organisation du Challenge Compétences accessible à toutes et tous.

« Pour le Challenge Compétences, on a développé la méthode, on a testé et fait évolué le processus avec les années pour le rendre le plus efficace possible, on a produit des outils, les modèles de documents, les posters, ou encore les questionnaires de satisfaction, …. Ce sont des heures de travail en amont, …, qu’aujourd’hui on met à disposition des gens qui voudraient faire la même chose sur leurs territoires. » Charlotte Duval, coordinatrice et animatrice du Challenge Compétences en Mayenne depuis 2017.

Une plateforme web pour soutenir les échanges

Le principe même du Challenge Compétences est de favoriser l’échange et l’émergence d’idées génère une multitude d’échanges d’informations ou de documents, d’envois de mails, de rappels de dates, …, et peut donc être très vite répétitif. Pour faciliter l’organisation et le suivi de chaque session du Challenge Compétences, la LMTeam a très vite cherché à se doter d’outils performants. Après une recherche d’outils existants et adaptables au programme, la décision a été prise en 2016 de développer une plateforme web dédiée à l’animation et au suivi du Challenge Compétences.

Cette plateforme a pour objectifs premiers de faciliter l’échange de documents pendant la semaine du Challenge Compétences (de l’équipe animatrice vers les étudiant·e·s, des entreprises vers leur équipe d’étudiant·e·s, …) et d’assurer la récupération des livrables produits par les étudiant·e·s par le ou la coach entreprise (et ainsi s’assurer qu’il ou elle ait de quoi présenter les idées en interne de l’entreprise, aux partenaires potentiels, …).

Après quelques années d’usage de cette plateforme, et l’identification de ses points forts et points faibles, elle a été totalement repensée pour en améliorer le fonctionnement et l’ergonomie. Et cette nouvelle version de la plateforme, développée par la société lavalloise Hokoha, a été construite de façon à faciliter la duplication du programme : en quelques clics, il est possible de créer une plateforme web dédiée à chaque structure organisatrice du Challenge Compétences (et donc indépendante de LMT).

Une formation adaptée pour une prise en charge efficace

En plus des outils mis à disposition et décrits précédemment, la duplication du Challenge Compétences ne peut se faire sans une formation opérationnelle de l’équipe organisatrice. Une formation d’au moins une journée (en fonction des compétences et besoins de la structure duplicatrice) est délivrée par LMT et permet d’aborder tous les points essentiels du Challenge Compétences, les éléments de langage, de répondre aux questions et d’échanger sur les bonnes pratiques. En plus de cette journée de formation indispensable, LMT peut proposer des actions complémentaires en fonction des besoins : une formation à l’approche centrée usager ou à l’animation de séances de créativité, une immersion au sein d’une session animée par LMT, la co-animation de la première session, la participation de LMT aux réunions de présentation aux potentiels partenaires, …

Tout ce travail de transmission permet de recevoir le programme clef en main, avec le droit d’utiliser le nom du Challenge Compétences et sa charte graphique, de profiter de la plateforme web, ainsi que de la méthode originale produite par LMT.

Avant de dupliquer : faire-savoir

Pour faire savoir la possibilité de dupliquer le Challenge Compétences, LMT a mené plusieurs actions de présentation du programme, que ce soit lors d’échanges privilégiés entre technopoles ou lors d’événements de promotion.

« Faire rayonner la Mayenne fait partie des missions de LMT, et pour ça il faut être connu, ça a toujours été dans l’esprit de ce que l’on voulait faire ». Christian Travier

Et faire rayonner la Mayenne pour LMT c’est parler des projets innovants qui y sont développés, c’est mettre en avant les entreprises qui innovent, mais aussi diffuser les expérimentations et outils mis en place en interne auprès des professionnel·le·s de l’accompagnement des entreprises.

Quelques exemples d’actions :

  • Animation d’un atelier d’échanges « Les étudiant·e·s sont-il·elle·s un levier d’innovation pour les PME ? » lors du Congrès Retis (réseau regroupant les technopoles et incubateurs de France) qui a eu lieu à Laval en 2019 (www.congresinnovation2019.fr).
  • Intervention lors des « 10ème Journées Pédagogie et Professionnalisation » organisées en 2019 par l’association nationale des IUT à Saint-Nazaire, à l’invitation de l’IUT de Laval (voir le programme, page 39).
  • Participations récentes à des webinaires sur l’innovation ouverte auprès de territoires et structures d’accompagnement des entreprises de toute l’Europe (par exemple, le webinaire « Competitive advantages through collaboration and open innovation » du 10 juin dernier, replay), un rayonnement qui se veut également européen !

Les 10 ans du Challenge Compétences sont l’occasion pour l’équipe de Laval Mayenne Technopole de mettre en valeur ce que le programme a apporté au département depuis ses débuts, et pourquoi pas de susciter l’intérêt de structures et organisations qui pourraient être intéressées par la duplication.

Un travail de récolte des témoignages et d’analyse des impacts a permis de redonner un coup de boost sur ce qui fonctionne depuis 2011 et de faire du bruit pour se faire connaître. « Ça rend les choses réelles. A chaque édition, comme on organise une session par école, à des dates différentes, il n’y a pas de grands moments, pas de temps forts. En soi c’est un peu confidentiel, il n’y a pas ce moment où tout le monde se retrouve, pour voir l’ampleur de la chose », explique Charlotte.

Une première duplication réussie en Sarthe

C’est en 2019, avec l’arrivée de Damien Derouet, ancien membre de la LMTeam, en tant que directeur de service au sein de Le Mans Innovation, l’homologue de LMT sur le territoire de la Sarthe, que la première duplication du Challenge Compétences se concrétise.

L’un des axes de travail de Le Mans Innovation étant alors de développer de nouveaux services et nouvelles actions d’accompagnement à destination des entreprises du territoire sarthois, et pas seulement des créateurs et créatrices d’entreprises, le Challenge Compétences permettait de répondre à cet enjeu.

Challenge Compétences citation de Damien Derouet

Il aura fallu passer outre la crise sanitaire, adapter le processus de duplication et formation prévu, pour permettre à l’équipe de Le Mans Innovation de s’approprier le programme.

Pour en savoir + sur cette première duplication en Sarthe, il faudra attendre la semaine prochaine !

Cet article a été rédigé à l’occasion des 10 ans du Challenge Compétences. Le dossier complet est disponible sur notre site internet.

[#10ANS] Tous les jeudis, découvrez un nouveau retour d’expériences ou un nouveau témoignage sur la page LinkedIn de Laval Mayenne Technopole : Suivez-nous pour ne rater aucun rendez-vous !

    Comments are closed.