[#10ANS] Jeudi immersion

[#10ANS] Journal de bord – Le Challenge Compétences, en vrai

Je m’appelle Marie-Anne Mauvieux et je suis arrivée à Laval Mayenne Technopole en avril 2020 pour un stage de 6 mois avec comme mission de réaliser une enquête sur les impacts que le Challenge Compétences a eu en 10 ans d’existence. A la fin de mon stage, j’ai in extremis eu l’opportunité de suivre la session du Challenge Compétences de l’IUT de Laval.

Besoin d’une petite piqûre de rappel sur ce qu’est le Challenge Compétences avant de découvrir mon journal de bord ?

Jeudi 3 septembre – dans les bureaux de la Technopole

11h. Prospection des entreprises

Deux semaines avant le grand jour, à travers le couloir, j’entends Charlotte Duval, en charge de l’animation et de l’organisation du Challenge Compétences en Mayenne, appeler des entreprises, les unes après les autres pour leur présenter le programme. Je passe régulièrement ma tête dans son bureau pour demander « Alors, qui participe cette année ? ».

Malgré le contexte particulier que nous connaissons et qui a fait trainer les inscriptions (le recrutement avait commencé fin juin !), trois entreprises ont répondu favorablement à la proposition de Charlotte de participer au Challenge Compétences avec l’IUT de Laval (compétences en commerce, hygiène et qualité en agroalimentaire) : Poivre&Sel avec Serge Boisseau, ID Sucré avec Séverine Helbert et La Corévatine avec Corinne Régnier.

Jeudi 17 septembre – à l’IUT de Laval

16h. Définition de l’Innovation

Avec Charlotte et Stéphane Langlais, également chargé d’accompagnement des entreprises à LMT, nous arrivons dans la salle de cours où nous attendent les 18 étudiant·e·s pour leur présenter le challenge qu’ils vont avoir à relever cette semaine. Face à la classe, Charlotte pose LA question qui va valoir de précieuses minutes de réflexion aux étudiant·e·s : « Pour vous, c’est quoi l’innovation ? ».

Tout au long de mon stage, j’ai eu l’occasion de découvrir plusieurs concepts innovants développés par des entreprises ayant participé au Challenge Compétences et je savais qu’à partir de ce premier échange, débutait un processus de créativité qui pourrait aboutir en un véritable projet quelques années plus tard.

Si vous vous demandez ce qu’est l’innovation, Charlotte vous en parle dans cet article.

16h30. Présentation du programme

C’est au tour de Stéphane de présenter le déroulé du programme : la semaine s’organise en 5 étapes. Innover, c’est d’abord être organisé·e !

  1. Auditer pour comprendre : anticiper la rencontre avec l’entreprise et se poser le maximum de questions pour chercher à être le plus efficace possible lors de la visite de l’entreprise, et utiliser toutes les informations collectées pour faire une analyse de l’entreprise (avec notamment une matrice SWOT) ;
  2. Imaginer des idées qui mobilisent les compétences des étudiant·e·s et répondent aux besoins de l’entreprise (Mais, faut-il vraiment répondre à un besoin ?), à son environnement, …
  3. Sélectionner les idées et les enrichir avec l’entreprise, aller chercher toujours plus loin, pour être toujours plus précis et innovant ;
  4. Puis, maquetter, dessiner, prototyper, designer … L’idée doit prendre forme et être suffisamment compréhensible pour transmettre correctement ses avantages ;
  5. Car la dernière étape, c’est la présentation au jury. Et là, il faut relever ses manches, afficher son plus beau sourire et faire preuve de réactivité pour défendre le projet et montrer qu’il répond le mieux aux critères de l’innovation.

17h. Présentation des entreprises et formation des équipes

Il est temps de former les équipes et de leur présenter les entreprises participantes. Les étudiant·e·s se mélangent entre spécialités, afin que chaque compétence puisse être mise en avant dans leurs travaux. Un tirage au sort détermine quelle équipe travaillera avec quelle entreprise.

Après cette présentation du programme, les étudiant·e·s sont invité·e·s à préparer leurs visites pour mercredi prochain, et lister les questions pertinentes à poser pendant la rencontre avec le·a coach entreprise. Les étudiant·e·s sont prêt·e·s à relever le défi !

Mercredi 23 septembre – début du programme

9h. La visite d’entreprise

Séverine Helbert nous accueille avec un grand sourire dans sa boutique ID Sucré de Saint-Berthevin. Sibel, Camille, Cyrille, Gauthier et Sophie ont une matinée de visite pour s’imprégner de l’ambiance, de la qualité, de l’organisation de l’entreprise. Nous voyons les employé·e·s cuisiner les macarons derrière le comptoir et l’odeur du chocolat nous taquine les narines lorsque la coach nous fait passer la porte de l’atelier.

Les étudiant·e·s restent concentré·e·s, ils·elles ont une mission et ils·elles passent au peigne fin la multitude de détails qui font de l’entreprise une chocolaterie unique et reconnue sur le territoire mayennais. Ils·elles questionnent pour mieux comprendre le fonctionnement de l’entreprise et cherchent à connaître les cibles, les habitudes, les spécificités d’ID Sucré et notent scrupuleusement les précieuses réponses de Séverine.

Sibel, Camille, Cyrille, Gauthier et Sophie visitent la boutique ID Sucré avec Séverine Helbert, photo : Marie-Anne Mauvieux, LMT.

14h. Analyse de l’entreprise – Salle Nicolas Appert à la Technopole

Pour faire suite à leurs échanges de ce matin, les équipes doivent formaliser toutes les réflexions qu’ils·elles ont eu lors de la visite. Ils·elles doivent cartographier l’écosystème de l’entreprise afin de visualiser l’environnement dans lequel ils·elles vont travailler cette semaine.

Je fais un tour de table pour récolter les premières impressions des étudiant·e·s de la rencontre avec leurs coachs. Du côté de l’équipe de Poivre & Sel, l’enthousiasme est palpable : Serge Boisseau gère une activité dynamique et laisse carte blanche à son équipe pour lui proposer des idées de projets innovants.

La « Corévateam », quant à elle m’explique qu’ils·elles ont rencontré Corinne Régnier à travers l’écran de leur ordinateur. En effet le contexte connu en cette année 2020 a transformé la visite de La Corévatine en rencontre et visite par webcam. Qu’à cela ne tienne, du côté de Blandine, Elena, Florent, Anthony, Pierre et Estelle, les idées fusent et ce n’est pas la distanciation physique qui va les arrêter.

15h. Séance de créativité

Les équipes sont invitées à un nouvel atelier animé par Charlotte.

On ne le voit pas tout à fait, mais les étudiant·e·s jouent aux LEGO® !, photo : Marie-Anne Mauvieux, LMT

Nouvel atelier qui commence par une activité un peu surprenante : les étudiant·e·s doivent créer le plus grand nombre de canards en Lego®. Au-delà du jeu proposé, le message à faire passer est simple : ne pas se juger, se rendre compte que toute idée est bonne à exprimer et qu’elle doit être notée pour ne pas l’oublier, croiser les connaissances pour les démultiplier et garder une dose de fantaisie !

Quelques-unes des constructions en LEGO®, photo : Charlotte Duval, LMT

Une fois la posture pour « créativer » adoptée, il faut suivre une démarche en deux étapes :

  • La divergence, pour chercher partout les idées et remplir son tableau de notes,
  • La convergence, pour rassembler les idées, les combiner et les rendre les plus concrètes possible.

Les étudiant·e·s ont toute l’après-midi pour se prendre à l’exercice et exprimer le plus d’idées, ils·elles doivent ensuite les détailler, les enrichir afin de les rendre les plus opérationnelles possible et avoir une source solide de propositions à présenter aux coachs entreprise pour la suite. Pour noter leurs réflexions, ils remplissent des posts-its qui viennent colorer les murs de la salle, se dessinent alors progressivement des idées qui se complètent et soulignent les opportunités d’innovations pour les entreprises.

La Corévateam en action, avec Blandine, Elena, Florent, Anthony, Pierre et Estelle, photo : Charlotte Duval, LMT

Cette séance de créativité éveille votre curiosité ? Elle éveille aussi celle des coachs entreprises, découvrez leurs témoignages en vidéo !

Jeudi 24 septembre – Salle Nicolas Appert à la Technopole

10h. Sélection et enrichissement des idées

Les coachs entreprise sont présent·e·s ce matin pour échanger avec les étudiant·e·s sur leurs premières idées et sélectionner celles qui paraissent les plus pertinentes pour l’entreprise. Présenter ses idées à son·a coach, c’est un mélange d’excitation et de fierté : à plusieurs, par la fusion des esprits, des dizaines d’idées ont pris vie. Les étudiant·e·s parlent avec engouement de leurs projets et les coachs entreprise les écoutent attentivement, se prennent au jeu.

A la suite de tous ces échanges, l’équipe doit sélectionner avec l’accord du ou de la coach entreprise les trois idées qui ressortent, dans l’intérêt d’en développer une spécifiquement. Une fois cette première décision commune faite, les équipes ont 3 jours pour enrichir leurs idées.

12h. Début du travail en autonomie pour les équipes d’étudiant·e·s

Les coachs entreprise restent disponibles pour répondre aux questions des étudiant·e·s, tandis que l’équipe d’accompagnement de LMT intervient tous les jours pour présenter les prochaines étapes et suivre le développement des idées.

Vendredi 25 septembre – Salle de classe, IUT de Laval

9h. Revue de projets

Ce matin, avec Charlotte et Stéphane, nous sommes de retour à l’IUT pour la 1ère revue de projet : nous questionnons les équipes sur leurs entreprises, sur ce qui les a surprises et sur les idées qu’elles souhaitent développer. Ces revues de projets sont des séances rapides pour revenir sur les idées et voir les aspects à approfondir. Les étudiant·e·s s’entraînent à présenter leurs entreprises, à défendre leurs projets et à répondre aux questions des chargé·e·s de missions.

L’exercice est primordial car il permet de se préparer au rendu final devant le jury et d’anticiper au mieux les questions que va se poser l’entreprise lorsqu’elle voudra se lancer. Charlotte conseille les étudiant·e·s pour la suite du programme :

« Il vous faut répondre à un maximum de
questions que se posera votre coach
entreprise ! De quoi avez-vous besoin pour
préparer vos arguments ? »

 

En fin de matinée, Charlotte et Stéphane réalise une rapide veille sur les sujets abordés et les transfèrent à chaque équipe pour les aider à démarrer.

Pause témoignage : Pour en savoir + sur ce que les étudiant·e·s peuvent apporter dans le développement de l’entreprise, découvrez le témoignage de Baptiste Daudet qui a participé en 2018 avec l’IUT :

Lundi 28 septembre – Salle Nicolas Appert à la Technopole

9h. Module modèle économique

Ce matin, deux étudiant·e·s de chaque équipe nous rejoignent avec Charlotte, Stéphane et Sandrine, également chargée d’accompagnement des entreprises à LMT, pour une initiation au modèle économique. Les trois groupes suivent les recommandations de Charlotte et Sandrine pour mieux appréhender les retombées économiques de leur projet.

Pour cela, il·elle·s utilisent notamment le Business Model Canvas (outil présenté dans cet article) qui leur permet d’avoir le plus de recul possible sur la mise en place des projets et ce que cela implique pour l’entreprise. Les étudiant·e·s visualisent ainsi l’impact de leur idée et apprennent à identifier les cibles et objectifs primordiaux de leur projet. L’outil permet de prendre conscience aux étudiant·e·s des détails à considérer pour transmettre leurs idées à l’entreprise.

14h. Coaching « poster » – Salle de classe, IUT de Laval

De retour à l’IUT, Charlotte et Stéphane donnent les consignes et les conseils concernant la réalisation d’un des livrables du Challenge Compétences : le poster de présentation. L’objectif de cette étape est de sensibiliser les étudiant·e·s aux contraintes des restitutions de travaux dans le contexte professionnel.

En une affiche A2, les équipes vont devoir présenter leurs idées, le concept proposé, pourquoi elles répondent à la situation de l’entreprise, …, et tout ça en faisant en sorte qu’une personne extérieure à leur projet comprenne leurs propositions sans commentaire supplémentaire.

Les étudiant·e·s pourront s’appuyer sur leur production lors de la présentation au jury, et un exemplaire sera remis à l’entreprise.

Mardi 29 septembre – Salle de classe à l’IUT

9h. Revue de projets

Comme vendredi matin, nous retournons à l’IUT pour faire le point sur l’avancée de chaque équipe : qu’ont-elles réalisé ? qu’ont-elles encore prévu de faire ? et ont-elles des difficultés ou questions particulières ? Les questions de Stéphane et Charlotte se font de plus en plus précises pour pousser les étudiant·e·s à aller le plus loin possible.

14h. Coaching « présentation orale »

Cet après-midi, Charlotte intervient pour présenter l’étape finale aux étudiant·e·s : les trois équipes vont passer devant un jury, pour présenter leurs 3 idées et leurs travaux. Leur présentation devra cependant se concentrer sur leur idée principale : en quoi est-elle l’idée à côté de laquelle l’entreprise ne doit pas passer ?

Les étudiant·e·s doivent s’interroger sur la meilleure façon de transmettre leurs idées, quels éléments apporter à l’entreprise, quelles informations pour avoir le maximum de recul sur la mise en place du projet et expliquer pourquoi ils·elles ont décidé de développer cette idée de projet.

Notre présence à l’IUT ne dure qu’une vingtaine de minutes, mais les étudiant·e·s ont maintenant toutes les cartes en main pour la dernière ligne droite du Challenge Compétences !

Mercredi 30 septembre – Amphithéâtre GB à l’IUT

C’est le grand jour, la restitution finale du Challenge Compétences !

14h. Briefing du jury

Avant de laisser la parole aux équipes, Charlotte rappelle aux 5 jurés comment s’est déroulé le Challenge Compétences et les critères de notations des projets proposés par LMT : la réponse aux besoins de l’entreprise, la créativité et/ou aspect innovant du projet, la réalisation technique (et notamment la mise en valeur des compétences de l’équipe), et enfin la qualité de la présentation orale.

Le jury est composé du responsable de formation Laurent Gauvry, responsables des projets tutorés à l’IUT, de Clémence Pavoine, responsable de la Licence Pro Commerce et Distribution, de Sandrine Ellen-Trouillard, chargée d’accompagnement des entreprises à LMT, et Linda Cousin, conseillère à la Chambre d’Agriculture de la Mayenne. Ils·elles sont prêt·e·s pour écouter les propositions des étudiant·e·s et juger de la pertinence de celles-ci. Une trentaine de personnes est dans l’amphithéâtre et attend leur arrivée pour que la présentation commence.

14h30. Présentations devant le jury

Les équipes passent chacune leur tour, les projets sont présentés, les arguments mis en avant. Les questions du jury se concentrent sur la faisabilité du projet et son modèle économique, mais également sur l’adéquation des idées au contexte et à la culture de l’entreprise.

Entre les présentations, les coachs entreprise sont invité·e·s à partager leur ressenti sur leur expérience du Challenge Compétences. Les retours « à chaud » sont positifs et enthousiastes. Comme l’exprime Séverine d’ID Sucré :

« Vous nous avez beaucoup aidé, sur l’image
que vous vous faites de l’entreprise, vous avez
fait ressortir des idées auxquelles on
réfléchissait depuis longtemps. »

 

Ou bien encore Corinne de la Corévatine :

« Des fois, on n’a pas le temps de se mettre sur
nos projets, mais nos échanges avec vous ont
pu les valider ! ».

A la fin des présentations, la salle est évacuée pour permettre aux membres du jury de délibérer.

16h30. Remise des prix

Après une trentaine de minutes de suspens, les étudiant·e·s et les coachs entreprise entrent à nouveau dans l’amphi pour découvrir quelle équipe et quelle entreprise recevra le Grand Prix du Jury du Challenge Compétences IUT 2020 !

Pour découvrir les projets récompensés les années passées, visitez la Galerie des projets !

Cette année, c’est l’équipe de Sonia, Erine, Guillaume, Emeline, Sandra et Aline qui ont travaillé avec Serge Boisseau pour l’entreprise Poivre & Sel sont récompensé·e·s ! L’équipe est applaudie et se voir remettre le diplôme tant convoité et un petit cadeau remis par l’IUT.

Mais comme le remarque Linda Cousin :

« On les a tous senti investis, parce que tous
sont arrivés à quelque chose de concret, de
visuel ! »

 

Photo de la remise des prix :

Et la suite ?

Lors de la remise des prix, nos trois entreprises participantes ont exprimé une volonté de poursuivre leurs projets avec les équipes étudiantes. En effet, l’expérience ne se termine pas là ! Le Challenge Compétences permet de mettre en avant des idées, de connecter les entreprises avec les compétences des étudiant·e·s du territoire et de susciter des partenariats. L’implication des étudiant·e·s pendant la semaine a permis aux entreprises de conforter leurs envies d’innovations.

En novembre, lors de rendez-vous de suivi réalisés par téléphone avec les coachs entreprise, nous avons appris que les 3 entreprises poursuivent toutes au moins un projet, en interne ou grâce à des étudiant·e·s (via des projets tutorés proposés par L’IUT), et notamment La Corévatine qui a dès le confinement de novembre mis en place un service de plats à emporter (idée proposée par les étudiant·e·s) :

[#10ANS] Tous les jeudis, découvrez un nouveau retour d’expériences ou un nouveau témoignage sur la page LinkedIn de Laval Mayenne Technopole : Suivez-nous pour ne rater aucun rendez-vous ! ou Abonnez-vous au #ChallengeCompétences.

Pour en savoir + sur le Challenge Compétences, visitez notre site internet.

    Comments are closed.