[#10ANS] Jeudi retour d’expériences

[#10ANS] Le Challenge Compétences : un programme qui apporte « de la vivacité dans l’entreprise »

Jérémie Gendry est le directeur technique de la société familiale Groupe Gendry basée à Craon, qui emploie une soixantaine de personnes. L’entreprise de forage dirigé dans les travaux publics a participé en 2016 au Challenge Compétences avec l’Institut Laval Arts&Métiers (et les compétences en réalité virtuelle et réalité augmentée).

Première étape : oser faire le premier pas

Sollicité par Laval Mayenne Technopole, c’est la curiosité qui a poussé Jérémie à accepter de participer au Challenge Compétences, avec l’idée qu’ouvrir les portes de son entreprise à des étudiant·e·s pouvait être un exercice enrichissant. Le temps demandé pour participer à ce programme n’étant pas trop contraignant, seulement 3 demi-journées avec d’abord la visite de l’entreprise, puis la découverte des idées imaginées par les étudiant·e·s et enfin la restitution finale, l’entreprise était prête à accueillir une équipe d’étudiant·e·s pour se familiariser aux nouvelles technologies.

 

Deuxième étape : laisser naître la surprise

Jérémie a accepté de participer au Challenge Compétences sans avoir d’attentes particulières :

 

En effet, lors de la visite de l’entreprise, les étudiant·e·s ont rapidement identifié le fait que l’entreprise travaille avec des engins de grandes tailles, avec une technologie peu connue (le forage dirigé), et qu’il pouvait être complexe de faire comprendre aux clients le volume et le positionnement d’une machine sur le lieu du chantier, entrainant alors de possibles malentendus puis des retards sur les chantiers (et donc des répercutions économiques pour l’entreprise).

 

 

L’équipe d’étudiant·e·s a su mobiliser ses compétences pour proposer 3 idées ayant pour objectif de faciliter la communication et les échanges entre les différentes parties prenantes d’un chantier de forage dirigé : 1. modélisation précise du terrain grâce à un drone, 2. application tablette de suivi des différentes étapes du chantier, et 3. application de réalité augmentée pour géolocaliser et visualiser en réalité augmentée le positionnement et l’espace occupé par les foreuses sur le terrain avant le chantier.

 

 

C’est cette troisième idée, celle de l’application en réalité augmentée, qui a su convaincre le jury du Challenge Compétences et qui a permis à l’équipe et à l’entreprise de recevoir le Prix de la Réalisation technique, prix remis à l’équipe qui a le mieux utilisé et mis en valeur ses compétences techniques dans ses travaux.

Troisième étape : Garder l’élan

Même si l’entreprise n’a pas poursuivi le développement de ces idées, elle a continué à s’intéresser à la réalité virtuelle en travaillant notamment avec les sociétés Realyz puis Imagin-VR pour développer des solutions permettant de présenter l’entreprise et ses activités sur des salons professionnels, solutions que des entreprises du même secteur d’activités n’utilisent pas.

Le Groupe Gendry cherche à utiliser ces technologies récentes et audacieuses pour innover et faire évoluer ses pratiques, mais aussi pour faciliter ses recrutements. En effet, comme beaucoup d’autres entreprises mayennaises, l’entreprise rencontre des difficultés notamment à cause d’un manque d’attractivité du territoire pour les potentielles recrues. En menant ce type de projets et utilisant ces nouvelles technologies, l’entreprise veut montrer que la Mayenne est un territoire dynamique et capable.

 

Quatrième étape : Partager l’expérience

Issu d’un parcours en alternance, Jérémie est favorable à une interconnexion plus forte entre le monde de l’entreprise et celui des écoles “pour que les étudiant·e·s ne soient pas déconnecté·e·s de la vie active, il faudrait qu’il y ait une transition, plus de partenariats, entre l’école et l’entreprise, ça apporterait aux deux parties”.

Le Challenge Compétences est formateur pour les étudiant·e·s qui ont l’occasion de découvrir l’entreprise mais également pour les entrepreneur·e·s qui insèrent dans leurs habitudes une nouvelle dynamique. Grâce à ce programme, l’image que Jérémie avait des étudiant·e·s “a évolué, et plutôt dans le bon sens : avec le challenge ou des stages, on se rend compte de la jeunesse d’esprit, de la pertinence, de la liberté de pensée des jeunes“.

Pour ces différentes raisons, Jérémie ne regrette pas d’avoir participé au Challenge Compétences :

 

Ce retour d’expériences a été recueilli lors d’une enquête, réalisée à l’occasion des 10 ans du Challenge Compétences entre juin et septembre 2020 (enquête en ligne et entretiens qualitatifs), auprès des entreprises ayant participé, des écoles partenaires mais aussi des étudiant·e·s. Le dossier complet rédigé à la suite de cette enquête est disponible sur notre site internet.

Quels conseils donneriez-vous à une entreprise qui se lance dans l’aventure du Challenge Compétences ? Nos témoins des #10ANS vous le disent !

[#10ANS] Tous les jeudis, découvrez un nouveau retour d’expériences ou un nouveau témoignage sur la page LinkedIn de Laval Mayenne Technopole : Suivez-nous pour ne rater aucun rendez-vous !

Pour en savoir + sur le Challenge Compétences, visitez notre site internet.

    Comments are closed.