[#10ANS] Jeudi retour d’expériences

[#10ANS]« L’enjeu est que les nouvelles technologies intègrent complètement les entreprises »

SDI Services est une société spécialisée dans les services à l’industrie dans les domaines de la peinture et de la maintenance industrielle. Pascal Hochart, actuel président de SDI Services, a participé en 2012 au Challenge Compétences avec l’Institut Laval Arts&Métiers, dans un contexte d’après-crise de 2008 où l’entreprise souhaitait se trouver une nouvelle voie.

Une rencontre inspirante

Les 6 étudiant·e·s du master Management des Technologies Interactives 3D (MTI-3D) ont rapidement analysé les besoins de l’entreprise en proposant d’utiliser les nouvelles technologies pour former les peintres. En effet, SDI Services rencontrait des problématiques pour recruter, et notamment concernant la formation du personnel aux méthodes de peinture des pièces industrielles. En plus d’être contraignante, c’est une technique de peinture coûteuse (génération de beaucoup de rebuts de pièces) et longue à appréhender, et pour laquelle il n’existe pas de formation spécifique au sein de l’Éducation Nationale.

Un “serious game” a été proposé par les étudiant·e·s, un jeu sérieux d’aide à la formation et à l’accessibilité des ateliers. Leur proposition se déclinait en trois modules : un module dédié aux équipements de protection individuelle (EPI), permettant de prendre conscience des conséquences du non-respect des consignes de sécurité et de sensibiliser à l’usage d’un EPI adapté à chaque tâche ; un module pour apprendre à caractériser les différents matériaux et états des surfaces pour choisir le traitement le plus approprié ; et enfin un module de formation à l’application de la peinture qui permet d’analyser la quantité utilisée et d’identifier les défauts d’application. Pendant leur visite en entreprise et les échanges avec les équipes de SDI Services, les étudiant·e·s ont su déceler les problématiques spécifiques et mettre en application leurs compétences.

L’outil, en plus d’être innovant proposait plusieurs fonctionnalités spécifiques pour répondre aux différents besoins de l’entreprise : un simulateur de geste, un catalogue élargi de pièces et de peintures disponibles, ainsi que de types de traitements de surfaces ; et enfin un simulateur de pannes potentielles, répondant ainsi spécifiquement aux enjeux que rencontrait SDI Services dans la formation de ses salarié·e·s.

Un projet développé et soutenu grâce à un partenariat en local

SDI Services a laissé mûrir sa réflexion autour de la rencontre de ses métiers avec le virtuel, et c’est à travers un partenariat en 2014 avec CLARTE, centre de R&D en Réalité Virtuelle basé à Laval, et Interformat, un organisme de formation professionnelle, que Léonard naît : un logiciel de simulation et de formation à l’application de peinture. Cette collaboration s’organise pour prendre en compte les différents paramètres comme l’explique Pascal : “SDI Services exprime le besoin métier, ce que l’on attend du projet, et CLARTE façonne et réalise. Ce partenariat permet d’échanger entre bureaux d’études spécialisés et peintres sur la jouabilité du projet, et de faciliter les demandes de devis pour le développement”. Le projet a été labellisé fin 2014 par le pôle de compétitivité EMC2 (spécialisé dans les techniques de fabrication) et le partenariat a ainsi pu être soutenu financièrement par BPI France.

C’est en 2016 que l’outil a pu être utilisé pour la première fois lors d’un test grandeur nature avec Pôle Emploi : 16 personnes en recherche d’emploi ont pu suivre la formation, 2 offres d’emploi ont été faites et ont conduit à 2 embauches pour SDI Services.

Ainsi, Léonard répondait au premier enjeu identifié par l’équipe d’étudiant·e·s de l’Institut Laval Arts&Métiers pendant le Challenge Compétences : faciliter le recrutement et la formation des peintres de l’entreprise.

 

D’un usage en interne à la commercialisation d’un produit propre

En 2017, lors du salon Laval Virtual dédié à la réalité virtuelle, SDI Services a pu présenter Léonard et attirer l’attention de plusieurs entreprises de renommées telles que MBDA (industrie aéronautique, spatiale et de l’armement), Iveco Bus, John Deere (fabrication de machines agricoles) ou encore le CFA de la Carrosserie et CETS (Compagnie Européenne de Traitement de Surface), et ainsi amorcer sa commercialisation. Ces rencontres ont impulsé de nouveaux challenges pour la société, qui s’interroge alors sur la meilleure façon de faire évoluer son outil en prenant en compte cette fois-ci la gestuelle. Cette application née du Challenge Compétences est aujourd’hui commercialisée depuis plus de deux ans auprès de ces industriels et organismes de formation dans toute la France.

En 2018, une nouvelle version de Léonard est développée en collaboration avec MBDA où la partie simulation de peinture vient compléter le programme de formation.

Un programme d’intérêt pour les entreprises

Lorsque le Challenge Compétences se présente à SDI Services, c’est dans un contexte d’après-crise de 2008, l’entreprise souhaite alors se trouver une voie vers le changement.

Pour Pascal, ce programme est une véritable surprise :

 

Ce retour d’expériences a été recueilli lors d’une enquête, réalisée à l’occasion des 10 ans du Challenge Compétences entre juin et septembre 2020 (enquête en ligne et entretiens qualitatifs), auprès des entreprises ayant participé, des écoles partenaires mais aussi des étudiant·e·s. Le dossier complet rédigé à la suite de cette enquête est disponible sur notre site internet.

[#10ANS] Tous les jeudis, découvrez un nouveau retour d’expériences ou un nouveau témoignage sur la page LinkedIn de Laval Mayenne Technopole : Suivez-nous pour ne rater aucun rendez-vous !

    Comments are closed.